Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

L'ACACIA

SUPPORTIVE CARE

                                                     Soins palliatifs  


les soins palliatifs

 

Les soins palliatifs se définissent comme les soins prodigués aux malades souffrant de maladies graves pour lesquelles il n’existe plus de possibilités de guérison.

 

Il se singularisent des soins curatifs par une approche plus globale du patient.

 

En effet, les soins palliatifs, au-delà de l’intérêt qu’ils portent à la gestion des symptômes négatifs qui accompagnent la fin de vie, investissent largement tous les domaines de la maladie en ce qu’elle peut impliquer de souffrances, de désarroi ou de difficultés sur le plan psychologique, spirituel ou social.

 

La notion de « soins palliatifs » est un terme générique et qui peut englober quantité de situations individuelles très différentes.

 

Par ailleurs, les soins palliatifs prennent en compte la souffrance des proches pour les préparer au deuil, répondre aux problèmes que fait surgir la maladie.

 

 

les soins supportifs

 

 

Les soins continus ou supportifs font référence à des soins s’adressant de manière large à toute une série de patients chez qui prime la prise en charge de symptômes négatifs mais chez lesquels de nombreux éléments rendent difficile toute estimation quant à l’évolution et la survie. Chez ces malades, les soins curatifs et palliatifs peuvent coexister en proportion variable et évolutive.

 

Certains patients, à l’issue de cette prise en charge pourront rejoindre leur lieu de vie habituel.

 

Les soins palliatifs et curatifs ne s’excluent donc pas.

Déjà durant la phase curative ou de rémission, le patient est confronté à des problèmes pour lesquels l’expertise palliative est utile.

Le passage d’une phase à l’autre relève d’un processus dynamique continu. La notion de soins continus s’inscrit dans cette continuité.

 

les soins terminaux

 

 

Les soins terminaux constituent l’étape ultime de la prise en charge palliative. C’est dans cette dimension que les soins palliatifs sont surtout connus du public. Il s’agit donc d’une vision très restrictive des soins palliatifs.

 

A ce stade, l’accent est mis sur la prise en charge des symptômes qui à ce moment peuvent être particulièrement angoissants et pénibles.

 

Ces symptômes peuvent exiger des options thérapeutiques lourdes pouvant priver le patient de tout ou partie de sa conscience voire hâter le décès mais sans volonté d’utiliser ces traitements à cette fin

 

C’est un moment difficile et qui dans sa gestion amène à des questionnements éthiques délicats.